Délégation de pouvoir du directeur régional de Pôle emploi Occitanie au directeur de gestion des Ressources Humaines à l’effet de présider le C.H.S.C.T. pour le territoire des départements de l’Aveyron, du Lot, du Tarn-et-Garonne, du Tarn, du Gers, de la Haute-Garonne, de l’Ariège et des Hautes-Pyrénées

Le directeur régional de Pôle emploi Occitanie,

Vu le code du travail, notamment les articles, L 2311-1 et suivants, L. 4611-1 et suivants, L. 5312-1, L. 5312-2, L. 5312-5, L. 5312-9, L. 5312-10, R. 5312-6, R. 5312-25 et R. 5312-26,

Vu le décret n° 2003-1370 du 31 décembre 2003 fixant les dispositions applicables aux agents contractuels de droit public de Pôle emploi,

Vu la convention collective nationale de Pôle emploi du 21 novembre 2009,

Vu la délibération n° 2015-37 du 8 juillet 2015 du conseil d’administration de Pôle emploi fixant le cadre des délégations de pouvoir au sein de Pôle emploi,

Décide :

Article 1 – Délégation de pouvoir

§ 1 Délégation de pouvoir est donnée au directeur de gestion des Ressources Humaines au sein de la direction régionale de Pôle emploi Occitanie, à l’effet d’assurer les responsabilités incombant au chef d’établissement en matière d'institutions représentatives du personnel de la direction régionale autres que le comité d’établissement, dans les conditions prévues par le code du travail et notamment :

  • d’organiser les réunions du comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (C.H.S.C.T)
  • d’établir l’ordre du jour et de convoquer les personnes participant à ces réunions dans les conditions prévues par les textes applicables,
  • de recueillir les avis et consultations prévus par la loi,
  • de présider et d’animer les réunions du comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail
  • d’assurer l’information obligatoire auprès de l’inspecteur du travail dans le cadre du fonctionnement de cette instance.

§ 2 La délégation de pouvoir visée au § 1 du présent article ne fait pas obstacle à ce que, à titre exceptionnel, le directeur régional puisse, s’il l’estime opportun eu égard aux circonstances et après en avoir préalablement informé son délégataire par écrit, présider lui-même une réunion déterminée du comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail.

§ 3 En cas d’absence ou d’empêchement du bénéficiaire de la présente délégation de pouvoir, celui-ci est autorisé à donner une procuration écrite, préalable et spéciale à un agent de la direction régionale cadre dirigeant ou cadre supérieur au sens des articles 1er, 1.2 et 4, § 2 de la convention collective nationale de Pôle emploi ou, concernant le personnel soumis aux dispositions du décret n° 2003-1370 du 31 décembre 2003, à un agent de niveaux VA ou VB, ou relevant du personnel fonctionnel de direction placé sous l’autorité hiérarchique directe d’un cadre dirigeant, à l’effet de présider une réunion déterminée du comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail ou, plus généralement, d’assurer les relations avec cette instance représentative du personnel pendant la période d’absence ou d’empêchement considérée.

Article 2 – Abrogation

La décision Oc n° 2017-46 DP IRP du 3 octobre 2017 est abrogée.

Article 3 – Publication

La présente décision sera publiée au Bulletin officiel de Pôle emploi.

Fait à Balma, le 9 avril 2019.

Serge Lemaitre,
directeur régional
de Pôle emploi Occitanie